Vos questions sur le livre

Accueil Forums « Cris » de Laurent Gaudé Vos questions sur le livre

Ce sujet a 107 réponses, 33 participants et a été mis à jour par  Louise C 19, il y a 11 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #187

    lvighieradmin
    Admin bbPress

    N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit sur le livre (à l’exception des questions de vocabulaire, dont un dictionnaire peut vous fournir la réponse).

    N’hésitez pas à répondre aux questions des autres, non pas en leur fournissant la réponse, mais en les mettant sur la piste, en les aidant à trouver par eux-mêmes.

  • #215

    gregorydevin
    Admin bbPress

    Bonsoir à toutes et tous, une première question pour commencer ?

    • #220

      FabienL50
      Participant

      Oui j’aurai une question. le personnage du début Jules, Il part parce qu’il a été trop longtemps sur le front?

      • #222

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Bonsoir Fabien, un indice : il y a une histoire de petit papier bleu. Mais je pense que d’autres élèves pourraient t’expliquer.

      • #257

        Maureen G. 19
        Participant

        Non, Jules par car comme nous l’apprenons dès le début du livre, il est à moitié sourd. Et, comme il le précise page 16 :  » Est-ce que je dois leur dire ça ? Est-ce qu’ils ont envie que je m’arrête et que je me mette à raconter mon histoire ? En hurlant parce que sinon je n’entends pas ma voix ? »
        Voilà, j’espère avoir pu t’aider ! 🙂

        • #261

          lvighieradmin
          Admin bbPress

          Part-il vraiment parce qu’il est sourd ?

          • #298

            Maureen G. 19
            Participant

            Ah, maintenant je doute, ahah. Mais oui effectivement, avec les sources des autres élèves, je sais maintenant que ce n’est pas que pour ça.

  • #223

    Romane M. 78
    Participant

    Bonjour FabienL50,
    Selon moi, en effet, il part car il a une permission, ces dernières étant accordées à des soldats ayant déjà combattu, présents depuis longtemps au front.

    • #228

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Bonsoir Romane. Tout à fait. On donnait des permissions aux soldats qui étaient sur le front depuis longtemps. Il faudrait se renseigner sur les raisons qui faisaient que certains soldats en avaient et d’autres non.

    • #229

      Inès D. 78
      Participant

      Bonjour,

      D’ailleurs, je ne crois pas que ce soit la première fois qu’il obtient une permission. En effet, il dit au début du chapitre 2 : « Je me souviens de la dernière fois, lorsque j’avais pris, comme aujourd’hui, un train pour m’extraire des tranchées et retrouver Paris. »

      • #240

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Bonsoir Inès. Tout à fait. il faudrait se renseigner sur la fréquence des permissions accordées aux soldats.

    • #243

      FabienL50
      Participant

      Bonsoir Romane, merci beaucoup.

      • #248

        gregorydevin
        Admin bbPress

        D’ailleurs, as-tu remarqué Fabien que les mots de Jules ouvraient et fermaient chaque chapitre ?

        • #260

          FabienL50
          Participant

          Oui j’ai remarque ça pour le 1er chapitre. Et pour les permission j’ai trouver cela sur un forum.
          A partir du 1er février 1917, les officiers ou hommes de troupe bénéficiaient, tous les quatre mois, d’une permission de détente de 7 jours, délai de route non compris.
          La durée de ces permissions est augmentée de délais de route calculé de la façon suivante:
          Pour un trajet aller-retour de 401 à 800 kilomètres, il est accordé 1 jour.
          Pour un trajet aller-retour de 801 à 1600 kilomètres, il est accordé 2 jours.
          Pour un trajet aller-retour de 1601 à 3000 kilomètres, il est accordé 3 jours.
          A delà de 3001 kilomètres : 4 jours

          Ils pouvaient également bénéficier de permissions d’une semaine dites de convalescence ( malades ou blessés sortant des formations sanitaires) ou de permissions exceptionnelles, soit pour mariage, naissance d’un enfant légitime, décès ou maladie grave du père, de la mère, de la femme, d’un enfant ou frère blessé à l’ennemi ou mort pour la France ou pour revoir un parent ( père, mère, femme ou enfants) de retour de captivité ou évacués des région envahies. Les classes les plus anciennes pouvaient bénéficier également de permissions agricoles de 20 jours.

  • #226

    Robin S. 78
    Participant

    Bonjour

    J’aimerais savoir pourquoi Barboni fait t’il une prière avant de tuer le soldat fait prisonnier lors du chapitre 2?

    • #232

      lvighieradmin
      Admin bbPress

      Tu auras peut-être une réponse p. 81.

    • #251

      Inès D. 78
      Participant

      Bonjour,

      Selon Dermoncourt, Barboni souhaitant « provoquer » Dieu, « l’insulter ». En effet, il dit qu’il a « défié le ciel » et que « il l’a appelé pour qu’un instant, il pose les yeux sur lui, sur nous, et une fois qu’il a été bien sûr que le Ciel le regardait, il a bafoué son nom et violé ses lois. » Son but était de montrer aux soldats que « les hommes ne pouvaient compter que sur eux-mêmes. » Cependant, il s’agit du point de vue de Dermoncourt, personnage qui était présent à ce moment-là, et qui, par conséquent, détient un point de vue subjectif.

      • #255

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Il s’agit effectivement de l’interprétation de Dermoncourt. Ce qui est intéressant c’est que la tienne peut être différente.

        • #270

          Inès D. 78
          Participant

          Je pense que Barboni était dépassé par la guerre, et qu’il n’aurait pas fait cela en temps « normal ». Il détenait beaucoup trop de colère envers les événements, de rage et de peine, qu’il s’est servis de Dieu comme une sorte de prétexte ou en tout cas de couverture pour tuer le prisonnier. Peut-être s’est-il dit que prier avant l’acte pourrait le protéger? Ou bien la prière lui permet-elle de ne pas assumer l’acte entièrement, mais de remettre un peu la faute sur Dieu ?

          • #285

            gregorydevin
            Admin bbPress

            Excellent ! On peut également invoquer la folie, qui plane sur l’ensemble du roman.

          • #288

            lvighieradmin
            Admin bbPress

            Très bien, Inès. Selon toi, cette prière l’a-t-il sauvé ? Appuie-toi sur le texte.

            • #300

              Inès D. 78
              Participant

              Sur ce point, je partage le point de vue de Messard. Barboni a selon moi perdu une partie de lui à partir de cet instant. Certes, la guerre l’avait déjà changé, mais cet acte là va complètement tué la partie d’humanité et de morale qu’il lui restait. Son âme a été touchée à ce moment-là et il sera quasiment impossible pour lui de redevenir celui qu’il était avant. C’est, comme le dit Messard, « comme un suicide ».

              • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an par  Inès D. 78.
          • #293

            @cyrilmistrorigo
            Admin bbPress

            C’est très bien Inès de poser des suites de questions pour interroger le texte et ouvrir le débat.

  • #254

    Romane M. 78
    Participant

    Je me suis renseignée sur la fréquence et la durée des permissions. Elles durent en général 6 à 8 jours. Elles sont accordées, seulement si aucunes offensives ne se préparent et si les troupes de relève n’ont pas de retard. Ces critères rendaient les permissions très rares et très appréciées.

    • #256

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Merci !

      • #258

        @cyrilmistrorigo
        Admin bbPress

        Merci Romane, je l’ignorais. Ravi de construire mon propre savoir grâce à toi !

    • #282

      @cyrilmistrorigo
      Admin bbPress

      Tout à fait. Tu aurais une citation pour justifier ?

  • #259

    Matteo M. 78
    Participant

    Bonjours,

    Je voulais savoir pourquoi Barboni tue le jeune allemand directement au lieu de le faire prisonnier car je n’ai pas vraiment compris ce passage du livre et ses intentions.

    • #262

      @cyrilmistrorigo
      Admin bbPress

      Selon toi, qu’est-ce qui peut pousser un soldat à faire cela ?

      • #266

        Maureen G. 19
        Participant

        Puis-je émettre une hypothèse ? Bien que je n’ai pas lu ce passage. ^^’

      • #292

        Maureen G. 19
        Participant

        Et bien pour ma part, je me dis que, peut-être, Barboni avait peur du jeune allemand. À l’époque, pour eux, les allemands étaient des ennemis, qu’ils soient en réalité bons ou mauvais. Alors peut-être était il trop effrayé -bien qu’il soit plus jeune- pour imaginer un seul instant le garder en vie. Après il faut garder en mémoire que je n’ai pas encore lu ce passage, ah ah. ^^ »

        • #301

          gregorydevin
          Admin bbPress

          Le souci c’est que le jeune allemand avait déjà été fait prisonnier. Donc il semble vraiment inutile de le tuer à ce moment : d’ailleurs les autres soldats ne s’y attendaient pas du tout.

          • #305

            Maureen G. 19
            Participant

            Ah je vois, dommage, j’aurais essayer. ^^’

        • #312

          lvighieradmin
          Admin bbPress

          C’est une hypothèse intéressante mais suis bien le personnage de Barboni. Il est probable que l’explication soit plus subtile.

    • #265

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Oui, à ton avis ?

    • #279

      gregorydevin
      Admin bbPress

      N’oublie pas Mattéo que dans un roman les réponses ne sont pas forcément données : l’auteur nous laisse interpréter exprès.

  • #290

    Matteo M. 78
    Participant

    Et bien je pense qu’il la tué car il avait l’habitude a la guerre et qu’il ne peut plus s’en empecher mais je ne suis pas sure

  • #291

    Matteo M. 78
    Participant

    Peut être avec la pression et le stress de la guerre

    • #295

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Je pense que stress et pression, qui sont des mots d’aujourd’hui, ne sont pas tout à fait adaptés au contexte de la guerre de 14-18. Pourrais-tu trouver des synonymes plus expressifs ?

      • #307

        Maureen G. 19
        Participant

        Alors peut-être est-ce à cause de la peur ?

  • #313

    Maureen G. 19
    Participant

    Une autre question me turlupine… Quelqu’un en s’est-il d’avantage sur la « bête » ? Car à vrai dire je n’aurais pas l’occasion d’en lire d’avantage ce soir et je suis vraiment curieuse… Néanmoins, j’appréhende vraiment de poursuivre ce livre, il me met vraiment mal…

    • #314

      Maureen G. 19
      Participant

      Il me met vraiment mal, bien qu’il soit très intéressant !

      • #317

        lvighieradmin
        Admin bbPress

        Moi j’en sais plus car j’ai lu la suite. Qu’entends-tu par « il me met mal » ?

        • #346

          Maureen G. 19
          Participant

          Et bien je ne sais pas vraiment comment l’expliquer… Je peux simplement dire que par ce livre, je me rends enfin pleinement compte de l’horreur de la guerre, et cela me met mal à l’aise… Après, il y a peut-être un peu de culpabilité derrière tous ça. Peut-être que je me sens mal d’avoir autant pris tout cela à la légère jusqu’ici. Je ne saurais comment l’expliquer plus précisément, malheureusement. Mais j’y réfléchis pleinement. ^^’

      • #320

        Liséane S. 78
        Participant

        Bonsoir, Maureen,
        J’ai terminé le chapitre 3 dans lequel nous pouvons lire une description de la bête.Celle est en réalité un homme nu, aux manières grossières. Elle parait encore très mystérieuse c’est pourquoi je ne peux t’en dire plus. Néanmoins, certains personnages émettent des hypothèses à son sujet comme le médecin, à la page 114 qui pense que c’est la Terre qui hurle par cet homme.

        • #338

          lvighieradmin
          Admin bbPress

          Ce passage (p. 114) est indispensable pour interpréter le personnage de l’homme-cochon. Ce n’est pas le seul, mais il est important. D’autres passages qui peuvent aider à interpréter ce personnage énigmatique ?

        • #345

          Maureen G. 19
          Participant

          Merci beaucoup ! 🙂

    • #409

      Vincent Frankowski
      Participant
  • #327

    lvighieradmin
    Admin bbPress

    Que veulent dire les mots:
    un garrot p19
    Exsangues p25
    Hirsutes p29
    Vagabonds p29
    Chaotique p29
    Salve p32
    Vérole p35
    Accalmie p42

    • #334

      Justine J. 19
      Participant

      Un garrot est une méthode de soin. Lorsque l’on se blesse à la jambe, par exemple, et que l’on saigne beaucoup, on fait un garrot : on serre la jambe plus haut que la blessure (pour empêcher la personne de se vider de son sang) puis on met quelque chose de solide et droit sur la jambe pour la tenir.

    • #336

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Bonsoir Amély, n’oublie pas que « Google est ton ami »… Plus sérieusement, cherche d’abord le sens du mot avant de demander, car le fil sert surtout aux questions de compréhensions. Deux sites intéressants pour le vocabulaire : crisco et cnrtl.

      • #343

        gregorydevin
        Admin bbPress

        D’une façon générale, posez des questions de vocabulaire lorsque vous avez épuisé toutes les autres solutions, ou lorsque les mots ont un intérêt particulier pour la discussion.

  • #332

    sarahb50
    Participant

    Que veut dire le mot boyaux p46 ?

    • #333

      Justine J. 19
      Participant

      Les boyaux à la guerre, sont des sortes de passages entre chaque tranchée. C’est par ces boyaux que les soldats passaient d’une tranché à l’autre.

      • #337

        lvighieradmin
        Admin bbPress

        Tout à fait, mais quel sens peut également avoir le mot « boyaux » ?

        • #344

          Maureen G. 19
          Participant

          Cela n’a t’il pas également un rapport avec le corps humain ? N’est-ce pas un rapprochement volontaire ?

      • #373

        sarahb50
        Participant

        d’accord merci

  • #350

    louane.H50
    Participant

    Bonsoir, je voulais savoir, est ce que lieutenant Rénier est-il présent auprès de jules,Marius et Boris?
    j’ai vraiment l’impression de ne lire que sa pensée sur la guerre et son rôle..

    • #363

      Maureen G. 19
      Participant

      Je suis dans le regret de t’annoncer que ça n’a aucun rapport et que nous ne verrons pas le lieutenant très longtemps…

  • #353

    lvighieradmin
    Admin bbPress

    Bonjour, à la fin du livre, on ne sait pas vraiment qui est l’homme cochon ? Si c’est un Allemand ou un Français ? C’est un homme qui a était recueillis par la « terre » et qui a fait de lui une bête.

  • #376

    Kevin T. 50
    Participant

    Je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi Jules fait des statues de boue à la fin du livre, je sais qu’il parle du gazé mais là encore je ne vois pas vraiment le rapport. Veut-il que les gens voient les morts au combat ?

    • #382

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Ne serait-ce pas une sorte d’hommage ? Pour qu’on se souvienne de ces hommes qui meurent les uns après les autres, dans des conditions horribles ? D’ailleurs, à quoi peut faire référence la boue ?

    • #405

      lvighieradmin
      Admin bbPress

      Jules fait des statues de boues car pour lui c’est une sorte d’hommage a ses camarades de la guerre.

  • #377

    Benoit.B (50)
    Participant

    Bonjour,
    Je n’ai pas compris la phrase « Se soustraire du cercle vicieux du train. »
    p.95 ligne 2.

    • #381

      Nancy L. 50
      Participant

      Cela veut dire que le train fait toujours les mêmes trajets, c’est un cercle vicieux dont on ne peut s’en sortir.. Les seuls voyages que Jules a put faire c’est : Paris, les tranchées..

      • #384

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Bien Nancy ! Et pourquoi « vicieux » ?

        • #417

          Nancy L. 50
          Participant

          C’est vicieux car on ne peut pas s’en sortir.. Vue qu’il fait partie de l’armée, il est obligé de retourner dans les tranchées. Il ne peut qu’aller à Paris pour se reposer, et retourner dans les tranchées pour retourner au combat.. Et ainsi de suite.. C’est bien pour ça que dans le livre, il a décidé de sauter du train; c’était pour enfin se libérer de tout ça..

          • #423

            gregorydevin
            Admin bbPress

            Tout à fait. Et cette boucle infernale dont on ne peut sortir, c’est également une image de la folie liée à la guerre.

      • #391

        Benoit.B (50)
        Participant

        D’accord, merci Nancy.

    • #387

      Kevin T. 50
      Participant

      Il dit qu’il ne veut plus faire parti du circuit du train. Il ne veut se reposer puis repartir combattre, il veut faire une pause, il dit que le train est son cercueil, ne pas mourir en quittant le chemin infernal.

  • #378

    LorenaF50
    Participant

    Je n’ai pas compris pourquoi Jules fabrique des statues de terre à l’entrée des villages ?

    • #383

      Estelle A. 50
      Participant

      Jules fabrique des statues de terre pour rendre hommage aux soldats morts qui le hantent.

    • #386

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Voir la réponse de Kevin.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 1 semaine par  @cyrilmistrorigo.
    • #392

      Benoit.B (50)
      Participant

      Merci Kévin.

  • #379

    Estelle A. 50
    Participant

    Qui est M’Bossolo ? Il est apparu subitement vers la fin alors qu’on ne l’avait encore jamais vu dans le livre.

    • #402

      Valentin L. 50
      Participant

      M’Bossolo fait partit d’un régiment Africain qui est venu en renfort.

      LE MEDECIN
      « Un régiment d’Africains est venu en renfort. Nous avons vu arriver cette aide improbable et nous sommes restés bouche bée devant ces hommes venus de nulle part qui avaient encore la force de se battre, qui avaient encore la force de plonger dans la tourmente pour aller chercher nos blessées. »

      • #422

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Bien Valentin. N’oublie pas d’indiquer la page pour toutes celles et ceux qui voudraient s’y référer.

  • #380

    maxshivany.b(50)
    Participant

    En fin de compte l’homme cochon n’est pas mort? Existe-t-il vraiment dans l’histoire ou n’est-ce qu’une personnalité inventé à cause de la folie des combattants, comme un fantôme ?

    • #388

      Nancy L. 50
      Participant

      l’homme cochon n’est pas mort, il a put esquiver l’obus qui est tombé sur lui et Marius. et il existe car même le médecin peut l’entendre, sachant qu’il n’est pas au combat, et qu’il a toujours toute sa tête.

  • #385

    theo guiffard
    Participant

    Bonjour ,j’aimerais savoir qui est le Gazé car je ne comprend pas?

    • #389

      gregorydevin
      Admin bbPress

      Théo, sois plus précis dans tes questions. Qu’est-ce que tu ne comprends pas exactement ? Un passage en particulier ? Son rôle ? Qui il est ? Si tu veux une réponse précise, pose une question précise.

      • #398

        theo guiffard
        Participant

        Je ne comprends pas exactement qui est t’il est quel est son rôle.

    • #393

      Nancy L. 50
      Participant

      Le Gazé c’est un soldat qui a combattu, mais qui est tombé dans un trou d’obus. et dans celui-ci, il a était mis des gaze mortels. C’est tout simplement un soldat. J’espère que j’ai pus répondre à t’as question..

      • #433

        Kiara S (19)
        Participant

        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi , le gazé est un soldat qui est effectivement tombé dans un trou d’obus, qui s’est amputé la jambe droite. Et qui est mort à cause des gaz moutardes mais ce n’est pas lui qui les a mis.

    • #395

      maxshivany.b(50)
      Participant

      C’est un soldat français qui au début vient de se amputer une jambe, il est seul, abandonné dans une tranché en train d’agoniser. L’homme cochon le croise et lui vole son masque à gaz , en fin de compte on comprend qu’il en meurt .

    • #413

      lvighieradmin
      Admin bbPress

      Voici une carte mental qui pourrait vous aider :

      Pour zoomer cliquez ici.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 2 semaines par  lvighieradmin.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 2 semaines par  lvighieradmin.
      • #421

        gregorydevin
        Admin bbPress

        Merci Alexandre ! A utiliser pour l’évaluation !

  • #390

    Valentin L. 50
    Participant

    Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer le moment où Boris meurt d’une autre manière, car je n’ai pas vraiment compris ce passage.

    • #406

      Beniel E. 50
      Participant

      Boris est mort tué par l’homme cochon pendant qu’il le poursuivait
      Marius étant resté derrière

    • #407

      lvighieradmin
      Admin bbPress

      Boris est mort pendant la poursuite de l’homme cochon. Il était avec Marius pour suivre la trace de la « bête », Marius était un peu en retard et quand il a pu rattraper Boris, il l’a trouvé au sol, la gorge tranchée.

  • #396

    maxime
    Participant

    je n’ai pas compris la phrase  » je n’ai vécu que cinq secondes en cinq secondes »

    page 128

    chapitre 5

    • #418

      Nancy L. 50
      Participant

      Dans cette phrase l’écrivain voulait dire que le soldat Ripoll, se penser mort à chaque fois qu’il entendis une explosion. Et dès qu’il se rendit compte qu’il était toujours vivant, cinq secondes après, il eu une nouvelle explosion.Et se pensait une fois de plus, mort. C’est pour ça qu’il dit, qu’il vivait que cinq seconde, toutes les cinq secondes.. J’espère que cela aura était assez claire pour toi..

  • #397

    louaneh50
    Participant

    Bonjour! Je n’ai pas compris le passage de M’bossolo, est ce un soldat?
    et le passage ou l’on parle d’un « homme-cochon »?
    merci d’avance.

    • #424

      Nancy L. 50
      Participant

      Regarde un peut plus haut.. Max-Shivani a posé la question, et on lui a répondu.

  • #401

    Benoit.B (50)
    Participant

    Je n’ai pas réellement compris l’histoire de l’Homme-Cochon.

    • #408

      lvighieradmin
      Admin bbPress

      L’homme cochon est surement un soldat devenu fou et qui hurle dans les lignes ennemies
      D’après:http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/5669

    • #435

      Luis P (19)
      Participant

      L’homme cochon c’est un homme qui a était traumatisé par la guerre,par les obus et les morts pendants la guerre c’est pour cela qu’il cris.

    • #436

      Louise C 19
      Participant

      Bonjour, pour moi l’homme cochon est l’allégorie de la guerre. « Les cris de l’homme cochon » représente la souffrance des soldats. Pour eux, lorsque l’homme-cochon sera mort, la guerre sera finie. Mais ils pensent qu’il est invincible et plus puissant qu’eux et même plus puissant que la terre entière.

  • #412

    Beniel E. 50
    Participant

    Je ne comprends pas bien comment Jules peut entendre la voix des gazés pages: 179 et 181

    • #419

      Nancy L. 50
      Participant

      Quand tu manges quelque chose que tu as vraiment détesté ou même adoré, souvent on dit : Ah je me souviens encore du goût sucrée que pouvait dégager se gâteaux.. T’as langues est constitué de pleins de petit capteurs pour, le goût, la texture etc… Mais elle est aussi constitué de plusieurs mémoires. Et bien l’à, dans cette histoire c’est presque la même chose. J’ai plutôt envie de dire que c’est dans le même ordre d’esprit.. Jules avait tellement entendu les cris de ses alliés, qui criaient de douleur etc.. et bien ses voix l’on comme « hanté ». Il avait était tellement choqué par ce qu’il a put voir,
      et entendre, que son cerveau a tout enregistré.. J’espère que ça n’a pas était trop long à lire, et que j’ai pus répondre à t’as question..

      • #420

        gregorydevin
        Admin bbPress

        C’est tout à fait ça, Nancy, bravo ! Nous en avions parlé lors de l’autobiographie : un traumatisme reste ancré en nous et nous « hante ». D’où l’importance de parler lorsque quelque chose nous a fait mal, nous a touchés. Les horreurs auxquelles Jules a assisté dans les tranchées l’ont tellement marqué qu’elles sont présentes à son esprit à chaque seconde. Et puisque tu parles de mémoire et de goût, voici un passage d’un écrivain très important, Marcel Proust, qui explique comment des années plus tard le goût d’une madeleine ressuscite en lui toute son enfance : http://marcelproust.pagesperso-orange.fr/images/la_madeleine.pdf

    • #432

      Emilie P.19
      Participant

      Jules entend des voix car on suppose qu’il est fou. On peut remarquer qu’il va faire des œuvres (statues).Je ne peux pas vous en dire plus, vous trouverez plus d’informations à la page 181. Après c’est mon interprétations, tu peux en avoir une autre.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.